REGARDER L'INVISIBLE

February 7, 2017

 

J’ai toujours recherché à travers les photographies que je prenais à rendre les gens plus heureux, je ressens ce sentiment, je dirais même ce besoin d'être un peu utile. Et la photographie, est ma manière à moi, de l’être, de m’exprimer, de donner, de partager et c’est juste hyper magique!

A travers une photo que ce soit pendant la prise de vue ou après, cette dernière peut procurer à la personne photographiée ou à la personne qui la regarde des sensations, des émotions ou de l’indifférence. 

 

Tout cela, pour vous dire qu’un jour, je suis tombée sur une annonce, celle d’une école de commerce Business School à Montpellier, qui recherchait un photographe bénévole pour réaliser des clichés de sans abris au secours catholique. A la vue de cette annonce, je n’ai pas hésité un instant, elle m’est parue comme une évidence, cette annonce était pour moi!

 

 

 

Je me suis rendue sur les lieux deux fois, la première pour faire connaissance avec eux, voir comment la communauté s’organise au sein du secours catholique. Dès mon arrivée, j’ai été très bien accueillie, on m’a proposé un café, une bonne manière de créer un premier contact, et leur expliquer ma venue. Certains étaient très réfractaires à l’idée d’être pris en photo car recherchés par les forces de l’ordre, ils craignaient que leurs photos apparaissent sur le journal ou autres supports. D’autres, avaient peurs, certains agressifs, très méfiants, personnes ne voulaient être pris en photo … Je rentre bredouille, mais je décide d’y retourner une seconde fois, et là, certains me reconnaissent, le lien se crée et ils se laissent prendre en photo.

 

 

 

 

Mon objectif était de transpercer leurs personnalités, montrer ces personnes que l’on ne voient pas, les regarder les yeux dans les yeux, et leur offrir une photo d’eux, de leurs chiens qu’ils affectionnent plus que tout ou encore de leurs compagnons de route. Je leur ai remis quelques jours plus tard leurs photos, que je suis allée tirer chez Arcanes photo à Montpellier, d’ailleurs je remercie Mickaël Triquet, pour avoir offert les impressions des images en petit format carré de haute qualité pour qu'ils puissent les garder facilement en poche sans les abîmer par les conditions climatiques qu'ils subissent.

 

 

Ils étaient très surpris que je leur donne une photo d’eux, ils n’ont pas pour habitude de se regarder, ni même de se prendre en photo, ils étaient très émus, et c’était pour moi ma plus belle récompense. Je me souviens de l'un d'entre eux, qui m'a dit "oh merci je vais pouvoir l'offrir à ma fille, elle n'a pas de photos de moi".  Les images que j’ai réalisé d’eux sont des images joyeuses, car malgré leurs situations de détresse, ils passent leurs temps à rire et à déconner entre eux et c’est ce que j’ai voulu partager avec vous. Pour ma part, j'en ai tiré une belle leçon de vie et cette expérience m'a fait grandir. J'espère que vous apprécierez cette article, autant que j'ai pris du plaisir à réaliser ces images.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 Kahina Fabre Photography. Toute utilisation de photos ou articles de ce site est interdite sans l'autorisation de son auteur, en vertu des lois en vigueur sur la propriété intellectuelle. Photographe spécialisée de vos moments de vie – Bébé – Mariage – Famille – Grossesse – Enfant – Portrait sur Montpellier – Hérault - France -

Contact : 06 72 95 43 47 

Email: kahina.fabre@gmail.com

SIRET 81224037200019 - APE 7420Z.